top of page
Rechercher
  • Joanan Segura

Question de rentabilité


La rentabilité locative, c'est ce que recherche tout investisseur immobilier.

Il s'agit d'un indicateur primordial auquel il faut être attentif dans chaque projet d'investissement locatif. La rentabilité locative s'exprime en pourcentage : Le taux de rentabilité.

Il permet de déterminer le ratio entre la part des revenus locatifs annuels et le montant investi.

Ne l'oubliez jamais, l'immobilier c'est des maths!


Concrètement c'est quoi?


Concrètement, c'est un indicateur qui permet de savoir si un investissement locatif vous fera gagner de l'argent ou non.

Si vous achetez un bien très cher mais que le montant du loyer mensuel est bas, ce bien ne sera pas "rentable", car tous les mois, vous allez devoir mettre de l'argent de votre poche pour payer le crédit. Par contre, si vous achetez un bien au juste prix, vois en dessous du prix du marché, dans un secteur où les loyers sont élevés, ce bien sera "rentable" et il pourra peut-être s’autofinancer avec les loyers mensuels.


Méthode de calcul


Taux de rentabilité = (loyer mensuel x 12 - Taxe foncière - Charges - Divers frais de gestion ou travaux) x 100 / prix d’acquisition du bien

Pour un calcul plus précis, il est aussi possible de déduire du loyer annuel, le montant annuel des intérêts du crédit.

Exemple : Pour l'achat d'une maison à 300 000 € avec des revenus locatif mensuel de 1600 € et une taxe foncière de 2500 €.

(19 200 - 2500) X 100 = 1 670 000 / 300 000 = 5.57 %

Pour ce projet, le taux de rentabilité du bien sera de 5.57%. Une rentabilité tout juste suffisante à couvrir les échéances d'un crédit sur 20 ans qui s’élèveront à environ 1500 € / mois.






 

Généralement, un rendement locatif commence à devenir vraiment intéressant quand le taux de rentabilité dépasse les 8%

 

OK, mais 8% de quoi??


Le % trouvé lors du calcul de rentabilité correspond au pourcentage que représente le loyer annuel (toutes déductions faites) par rapport au prix d'achat.


Par exemple, sur un achat à 300 000 €, si le montant du loyer annuel est de 24 000 € (2000 € / mois), alors il représente 8% du montant du prix d'achat.


Au final


Au final, il n'y a pas de méthode miracle, uniquement un projet immobilier à mettre en place. En effet, une rentabilité élevée se trouvera plus facilement en achetant un bâtiment collectif (petit immeuble, maison divisée) qu'en achetant une villa individuelle. En contre partie, la villa individuelle nécessitera moins d'entretien, de gestion et la vacance locative sera moindre... Tout dépend de votre projet immobilier!


Un projet immobilier? Parlons-en au 0694 02 14 13

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page